Gem-Forest | Julien Boemo
18 Jan, 2019
2 commentaire(s)
image1

Introduction

  • Le collage à la cire est bien souvent synonyme de problèmes pour les débutants.
  • Vos pierres se sont décollées en plein travail, vous souhaitez améliorer votre technique ou vous êtes simplement curieux d'apprendre.
  • Cet article devrait vous intéresser, il décrit les points importants à respecter pour un collage robuste et durable.

Les avantages de cette méthode

  • Le collage est rapide et le travail peut commencer de suite.
  • Retirer la pierre du dop ne prend que quelques secondes.
  • Cette méthode est peu coûteuse : la cire de lapidaire se vend à quelques euros le kg.
  • Pour une retaille, repolissage ou autres travaux, la cire permet l'ajustement du centrage de la pierre.

Les inconvénients de cette méthode

  • Technique difficile à maîtriser au début.
  • La cire chaude peut brûler les doigts.
  • Si les étapes de collage ne sont pas toutes respectées, la pierre peut se décoller pendant la taille (casse de la cire).
  • Les risques de « shifts » (pierre qui s'est déplacée sur le dop, perte de symétrie) existent : pierre qui chauffe au polissage, transfert de dop mal maîtrisé.

Les grandes lignes...

  • L'usage d'une cire haute température est préférable : point de fusion plus élevé donc moins de risque de shift.
  • Lors d'un collage à la cire, il ne faut pas oublier de faire monter la pierre en température sinon elle n'adhèrera pas correctement au dop -> attention aux pierres sensibles à la chaleur.
  • La quantité de cire entre la pierre et le dop ne doit pas être trop épaisse. La pierre serait alors trop éloignée du dop et cela rendrait le collage fragile.
  • La pression de doigt exercée par le lapidaire devra s'appliquer sur le dop et non sur la pierre.
  • Bien entendu, la combinaison des trois facteurs précédents s'apparente à un cocktail explosif.
  • Je vous propose un schéma explicatif de la pression de doigt pendant la taille :
  • pression de doigt

Bien maîtriser la température

  • Lors de la chauffe du dop, on travaille par transfert de chaleur du dop à la cire.
  • Pour mieux contrôler la température de chauffe, il est préférable d'incliner le dop de manière à ce que la chaleur s'évacue à l'opposé de la direction de la pierre. Schéma explicatif :
  • pression de doigt
  • Le schéma exagère l'inclinaison du dop : s'il est trop incliné, la chaleur atteindra plus vite vos doigts que la cire, pensez donc à ajuster au mieux. Quelques essais et le geste sera vite acquis.
  • Rappel : la gemme à coller doit également être montée en température avant de la mettre en cire pour éviter qu'elle ne dissipe trop la chaleur : elle n'adhèrerait donc pas à la cire.

Une bonne assise

  • Le dernier point à aborder dans cet article est l'assise de la gemme dans la cire.
  • Une fois la pierre collée, il est préférable de repousser la cire qui a coulée le long du dop vers le haut de manière à former un beau coussin régulier autour de votre brut ou pierre à retailler.
  • Quand vous estimez que la cire est en place, il sera nécessaire de la chauffer à nouveau pour que les parties rabattues sur la pierre adhèrent bien à cette dernière.
  • De cette manière, vous aurez un collage robuste qui permettra de travailler en toute sécurité.
  • Exemple d'une pierre bien collée :
  • assise de cire

Conclusion

  • Dans cet article, vous aurez sans doute compris que le collage à la cire comporte quelques étapes importantes à ne pas négliger.
  • Il nécessite de l'entraînement pour maîtriser l'ensemble des paramètres à gérer : chaleur à contrôler (sans se brûler), assurer une bonne assise, chauffer la pierre (mais pas trop) pour qu'elle adhère à la cire, bien centrer sa pierre etc.
  • Vous noterez que je n'ai pas abordé la notion de "transfert de dop" à la cire qui pourrait faire l'objet d'un autre article.
  • J'espère que vos collages seront facilités à l'avenir et je vous souhaite de créer de belles tailles derrière vos établis.
  • Julien Boemo | Gem-Forest © 2019

Nous contacter

Téléphone : +33 (0)6 52 78 48 79
E-mail : Mon e-mail
Site web : www.gem-forest.com

France

Gem-Forest

Gem-Forest est le fruit d'un artisan passionné par la beauté des pierres précieuses/fines et par leur mise en valeur. L'artisan lapidaire et gemmologue Julien Boemo (FGA) parcourt le monde pour trouver de belles gemmes à tailler. Proposer des tailles précision de haute qualité est un des piliers de base de notre société.

Recevez notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour obtenir les dernières nouvelles et autres informations.

E-mail :